ESG

Critères relatifs au respect d'objectifs sociaux, environnementaux et de qualité de gouvernance (ESG)

DEMARCHE ESG

Dans le cadre de son processus d’analyse des entreprises, notre société prête une attention particulière aux caractéristiques extra financières des entreprises rencontrées. Les gérants, dans le cadre des entretiens qu’ils peuvent avoir avec les chefs d’entreprise, les directeurs financiers ou les responsables de communication des entreprises, et/ou à travers la consultation des rapports annuels des sociétés, sont amenés à apprécier l’attention portée par les sociétés aux problématiques sociales, environnementales et de gouvernance.

Dans le cadre de notre démarche ESG, les critères suivants retiennent plus particulièrement notre attention en termes:

  • de gouvernance : appréciation du niveau de transparence de la société à l’égard des investisseurs ; alignement des intérêts des actionnaires minoritaires sur ceux des dirigeants ; existence de règles de gouvernance telles que l’existence d’administrateurs indépendants, la limitation du cumul des mandats d’administrateurs et de la durée des mandats ou la séparation des fonctions de président du conseil et de directeur général ; la composition du conseil d’administration / conseil de surveillance / comités et implication des administrateurs ; l’existence d’autres dispositifs internes de gouvernance…

  • de responsabilité sociale : appréciation de la fidélisation des collaborateurs ; appréciation des relations avec les salariés et les syndicats ; existence de critères de partage de la valeur ajoutée ; qualité des conditions de travail et existence de normes de sécurité ; existence de plans de formation et d’évolutions de carrière ; existence d’accords sociaux et de plans d’action sociale ; politique de diversité au travail ; appréciation des relations avec les clients et les fournisseurs, existence de normes pour les fournisseurs…

  • de responsabilité environnementale : existence d’une politique en matière environnementale ; efficacité énergétique ; réduction des émissions de polluants de l’air et de gaz à effet de serre ; politique de transition énergétique ; limitation des rejets dans l’eau ; limitation de la pollution des sols et politique de gestion des déchets ; utilisation durable des matières premières ; respect de la biodiversité ; incidence environnementale des fournisseurs…

Cette démarche donne lieu à une notation globale de l’entreprise, qui doit être appréciée de manière dynamique dans le temps. Une mise à jour doit être réalisée annuellement.

La violation flagrante et simultanée de ces critères est un facteur bloquant de l’investissement envisagé ou entraîne un désinvestissement.

La démarche présentée est propre à notre société de gestion et n’est pas labellisée ISR Novethic.

A ce stade, seules les sociétés cotées dans la zone Euro prennent en compte simultanément les critères ESG. La démarche est initiée pour les sociétés hors zone Euro.

Le pourcentage des actifs nets gérés par IDE AM, prenant en compte simultanément des critères ESG, s’élève à 10.9% au 31/12/2019.

La société de gestion s’interdit d’investir dans des entreprises réalisant la mise au point, la fabrication, la production, l’acquisition, le stockage, la conservation, le transfert des armes à sous-munitions (entreprises “ASM”) et de mines antipersonnel (entreprises “AMP”).

 

EMPREINTE CARBONE

L’empreinte carbone des portefeuilles gérés reflète la quantité de gaz à effet de serre émise au cours d’une année par les activités des entreprises dans lesquelles les OPCVM sont investis au 30 juin et exprimée en tonne équivalent de dioxyde de carbone (t /eq. CO2). Notre société de gestion a fait le choix de la calculer annuellement, par million d’Euros investi en actions et obligations d’entreprises (t /eq. CO2 pour un million d’euros de capitalisation boursière pondérée des valeurs en portefeuille).

Les données sont agrégées à partir des informations fournies par les émetteurs et comprennent les Scope 1 (émissions directes) et Scope 2 (émissions indirectes liées aux consommations d’énergie). L’absence d’homogénéité des données de Scope 3 (autres émissions indirectes) publiées, ne permet pas à notre société de gestion d’utiliser ce dernier critère de manière pertinente.

Nous attirons votre attention sur le fait que ces données ne prennent pas en compte la totalité des émissions induites par l’entreprise, ni les émissions évitées.

La démarche est propre à notre société de gestion et ne fait pas intervenir de prestataire externe.